Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Un look classique

Alors qu’elle a été embauchée à la RKO pour tourner « Clash by night » en aôut 1951, Marilyn pose avec le producteur du film Jerry Wald qui lui a permis d’avoir le rôle.

Ce reportage photographique a été commandé par Life magazine et réalisé par Bob Landry. Le but est de montrer le « recrutement » de la starlette qui fait beaucoup parler d’elle.

Pour l’occasion Marilyn arbore une tenue étonnante pour les fans de la jeune actrice.
Contrairement à d’habitude, elle porte un ensemble très classique : jupe crayon et chemisier blanc bien boutonné. L’accent est mis sur le sérieux du rôle, loin de ceux de secrétaire sexy que la 20th Century Fox lui fait jouer en boucle.

La même tenue est montrer dans des photos (certainement en lien avec ce reportage) où on peut voir Marilyn chez elle au Beverly Carlton Hotel.

1951 home

Ce look, Marilyn va se l’approprier. D’ailleurs il est assez amusant de constater que ce chemisier, on le retrouve dans un autre reportage photo sur la vie de l’actrice à la fin de l’année 1951. Mais la jupe est différente, elle est très évasée.

1951lytess home

Ce look : jupe crayon, chemisier, peut vous paraître familier. Normal, c’est le même que nous retrouvons sur le reportage réalisé par Philippe Halsman au début 1952 pour illustrer la fameuse démarche de Marilyn.

On peut se demander si les photos ne sont pas une répétition à celle du film « Niagara » qu’elle tournera au mois de juin 1952 et qui sortira sur les écrans en janvier 1953.

niagara (12)

Dans ce film, Dorothy Jeakins a créé plusieurs tenues dans cet esprit classique sexy avec jupe crayon et chemisier.

La plus exposée est celle à la veste bleu claire pour la scène du magasin au tourniquet à cartes postales.

Mais c’est sans compter, l’ensemble noir au chemisier blanc de la scène finale !

Dans sa vie personnelle, deux évènements vont nous prouver que Marilyn aimait beaucoup ce look d’une redoutable efficacité.

En juin 1956, lorsqu’elle se retrouve au côté de son futur mari Arthur Miller à Roxbury devant une presse très insistante. Certes, le chemisier n’est pas blanc mais avouez que l’ensemble reste dans l’esprit, non ?

1956

Et en juillet 1958, lorsqu’elle part de la côte Est pour Los Angeles pour tourner « Some like it hot ». Total look blanc. Sublime !

1958 july arrivee LA

Marilyn possédait beaucoup de jupes plus ou moins crayon et les portait souvent. Dans le privé, elle les associait régulièrement avec des polos… mais ça je vous en parle une prochaine fois 🙂 .

jupe et polo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :